4 conseils pour vos envois de e-mailing

Vous avez une ou plusieurs listes d’e-mailing (pour envoyer des e-mails à de nombreux destinataires en un clic) mais êtes vous sur de l’efficacité de vos envois ?

En effet, un logiciel d’e-mailing (il existe de nombreux systèmes et cela sera le sujet d’un autre article) vous permettra d’envoyer tous vos e-mails (on dit courriels en bon Français) par un simple clic mais atteignez-vous vos objectifs avec votre envoi ? Suivez nos conseils pour arriver à vos objectifs !

image d'e-mail pour e-mailing

 

E-mailing : Qualité au lieu de Quantité

Vous avez plusieurs milliers d’adresses e-mails dans votre base de données mais les adresses en doubles, périmés ou inactives sont des poids morts. Combien de ces contacts sont vraiment qualifiés ? Combien de contacts n’ouvrent même plus vos e-mails ?

Il faut nettoyer votre liste d’e-mails ! Il faut que votre logiciel d’e-mailing supprime facilement tous les contacts qui renvoie un message d’erreur. De plus, une bonne règle pour gérer l’inactivité est de supprimer tout contact qui n’a pas ouvert les 3 (ou 5 maximum) derniers e-mails envoyés.

Si vous n’avez pas le temps de gérer ceci vous même vous pouvez l’externaliser (par exemple par DataValidation) mais il faut absolument nettoyer votre liste d’e-mails !

Segmenter vos contacts

Pour segmenter vos contacts, il faut que vous ayez collecter des informations supplémentaires à l’adresse e-mail, par exemple, typiquement le nom de la société et la position (dans la société). Mais cela peut être aussi le secteur d’activité, les centres d’intérêts (dans une liste), l’emplacement géographique bref tout ce qui vous permettra de différencier vos contacts et de leur envoyer des e-mails personnalisés.

Le but est d’envoyer une information qui intéressé votre lecteur. Une campagne avec des contacts segmentés obtient 60% plus de clics que des campagnes non segmentées.

En segmentant vos listes, vous obtiendrez un meilleur taux d’ouverture de vos e-mails , et vous réduirez votre taux de résiliation.

Personnaliser

C’est la suite logique de la segmentation. Puisqu’on sait à qui on s’adresse, on rédige des e-mails personnalisés pour chaque cible.

Pour personnaliser, commencez par vous posez la question de savoir quel est votre but avec cet e-mail et rédigez votre e-mail avec cet objectif ! La personnalisation va au delà d’ajouter le nom de votre correspondant dans l’e-mail et permet que le lecteur soit concerné (et intéressé) par votre e-mail.

Mesurer le résultat

Votre travail  ne s’arrête pas lorsque l’e-mail est envoyé. Il faut ensuite mesurer le résultat de l’envoi de votre e-mailing (afin de pouvoir améliorer vos prochains envois).

Voici les premiers métriques à regarder :

  • ouverture : la base, le nombre de destinataire qui ont ouvert votre e-mail.
  • clic : plus spécifique, indique le nombre de destinataires qui ont cliqué sur un des liens contenus dans l’e-mail.
  • résiliation : le nombre de personnes qui se sont dés-inscris suite à votre campagne.
  • conversion : taux de personnes qui ont effectué l’action demandé dans votre e-mail. Cela implique que vous preniez soin de mesurer ce résultat quel qu’il soit (achat, inscription à un service, venir physiquement à un événement …)

En résumé

Chaque e-mail que vous envoyez doit être rédigé le plus spécifiquement pour votre destinataire (donc vous devez connaître le destinataire). Pour savoir si votre e-mailing est efficace, vous devez mesurer le résultat.